Aller au contenu

Droit de l’aide aux victimes

Au sens de la loi sur l’aide aux victimes, est considérée comme une victime toute personne qui a subi, du fait d’une infraction, une atteinte directe à son intégrité physique, psychique ou sexuelle. Sont également compris le conjoint ou la conjointe, les enfants et les parents d’une personne concernée. Nous clarifions vos prétentions, tant vis-à-vis de la personne à l’origine de l’infraction que vis-à-vis des autorités compétentes.

Nos spécialistes pour Droit de l’aide aux victimes

Sites:
Triage:

Spécialités complémentaires